Lauréats du prix Innovation de 2014

Santé Canada : Initiative « Processus d’approvisionnement au paiement »

Jamie Tibbetts - sous-ministre adjoint et dirigeant principal des finances, Santé Canada
Michelle Gleeson – chef des finances adjointe et directrice générale, Direction des opérations financières (retraitée)
Marie-Anne Bradford – directrice, Division de la gestion du matériel et des biens
Darwin Campbell – directeur par intérim, Opérations comptables, Ouest
Andrew Holian – directeur, Services financiers – Régions et programmesAndrew Holian – directeur, Services financiers – Régions et programmes
Paul Lackner – directeur, Division des opérations et des systèmes comptables
Robert Bryar – chef d’équipe, Applications ministérielles et systèmes
Cathy Harris -– chef, Projets spéciaux
Dan Lichtenstein -– chef, SAGIR (Système des applications de gestion intégrée des ressources)
Mona Swierczynski -– directrice, TI du SAGIR (Système des applications de gestion intégrée des ressources)

Cette équipe talentueuse et multidimensionnelle a mis en œuvre une initiative d’envergure qui révolutionne les processus de comptabilité et d’approvisionnement par la création d’une plateforme unique et intégrée pour Santé Canada, l’Agence de la santé publique du Canada et Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Le Processus d’approvisionnement au paiement (PAP) permet un traitement de bout en bout grâce à des processus électroniques intégrés. Les biens et services sont acquis et payés par l’entremise du SAP, le système financier du Ministère, ce qui représente de multiples avantages : saisie unique des données, environnement sans papier, normalisation des opérations, intégration des courriels, paiements effectués à temps, plus grande facilité à retrouver l’information et nationalisation des services.

Pour élaborer une solution durable qui pourra être réutilisée, l’équipe a effectué des tests rigoureux, réalisé des projets pilotes et utilisé des techniques de gestion des risques et de gestion de projets. L’initiative, dont la mise en œuvre a respecté le budget et le calendrier prévus, a permis de regrouper 14 centres comptables et 12 centres d’approvisionnement en deux centres nationaux, ce qui entraîne des économies de 2 millions de dollars par année.

Les réalisations de cette équipe ont suscité un intérêt des plus vifs. Le Secrétariat du Conseil du Trésor a présenté une étude de cas du PAP lors d’une réunion du Conseil de gestion des sous- ministres et compte soumettre cette initiative à l’Observatoire de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques sur l’innovation dans le secteur public.


Secrétariat du Conseil du Trésor : Initiative « Ligne directrice sur l’attestation du dirigeant principal des finances pour les présentations au Cabinet »

Roger Ermuth – directeur exécutif
Sharon Smith – directrice exécutive par intérim
Donna Dériger – directrice principale
Bernie Geiger – directeur (retraité de la fonction publique)
Jean Roussel – conseiller principale
Kurt Chin-Quee – analyste principal

La Ligne directrice sur l’attestation du dirigeant principal des finances pour les présentations au Cabinet constitue le changement le plus important apporté au modèle du dirigeant principal des finances (DPF) depuis sa mise en place. La ligne directrice présente une approche uniforme que les DPF doivent respecter pour l’attestation des présentations au Cabinet et de leurs considérations financières. Avant la publication de la ligne directrice, on utilisait souvent un texte standard pour de telles attestations, mais les décisionnaires ne pouvaient voir en l’attestation un indicateur qu’un contrôle diligent rigoureux avait été effectué.

En plus de contribuer à répondre aux attentes des ministres concernant le caractère valide et la qualité des données financières qui leur sont présentées, la nouvelle ligne directrice a changé la manière dont de nombreux ministères préparent leurs présentations au Cabinet. Les ministères qui ont appliqué ces façons de faire se sont aperçus que des interventions régulières de l’équipe du DPF dès le début de l’élaboration des analyses de rentabilité à l’origine des documents du Cabinet améliorent la qualité des présentations pour les raisons suivantes : meilleure explication de l’analyse de rentabilité; capacité du DPF à effectuer un contrôle diligent plus approfondi; améliorations générales de l’élaboration des estimations de coût.

Les commentaires des DPF montrent que ceux-ci peuvent mieux contribuer aux divers programmes depuis qu’ils doivent donner une orientation stratégique plus tôt dans l’élaboration des présentations. Ainsi, la ligne directrice vient consolider davantage le rôle du DPF comme conseiller stratégique auprès de l’équipe des administrateurs généraux et des cadres supérieurs du ministère.


Le lauréat du prix Œuvre de toute une carrière, Andrew Smith (au centre), en compagnie de Joy Thomas, vice-présidente directrice, CPA Canada, et de Kevin Dancey, président et chef de la direction, CPA Canada.

Andrew Smith, CMA, CPA
Directeur, Services consultatifs en gestion financière, Pêches et Océans Canada


Fort d’une carrière de près de 34 ans au sein de Pêches et Océans Canada (MPO), Andrew Smith est devenu le visage de la fonction finance du Ministère.

Grâce à son fidèle dévouement à la mission du MPO, M. Smith a acquis un bagage unique de connaissances couvrant l’ensemble des programmes du Ministère. D’aussi loin que quiconque se souvienne, il a été un acteur de premier plan dans toutes les activités financières clés associées aux projets fondamentaux du MPO chaque année. Il a mentoré un très grand nombre de ses collègues en finance, et a servi le MPO d’une façon désintéressée toute sa carrière en plus de contribuer de manière générale à la communauté financière.

L’ensemble de son œuvre est d’autant plus remarquable que M. Smith demeure humble au sujet de son rôle indispensable au sein du MPO; or, tous ses collègues vous le confirmeront : s’ils font face à un problème, c’est à lui qu’ils demanderont aussitôt conseil. Sous-ministres adjoints, sous-ministres et ministres reconnaissent tous rapidement la valeur de son travail, et font régulièrement appel à lui pour différentes questions tombant à l’extérieur du protocole hiérarchique habituel. Son apport a été crucial pour la réussite de nombreuses initiatives horizontales ou interministérielles complexes au cours des 20 dernières années.

Grâce à sa réputation enviable et à sa crédibilité, M. Smith représente souvent Pêches et Océans Canada dans divers projets gouvernementaux. Il a été en première ligne des efforts d’élaboration et de promotion d’outils et de normes destinés à la communauté financière et à ses clients, notamment pour la mise en place récente d’un cadre répondant aux exigences du Conseil du Trésor touchant l’attestation du dirigeant principal des finances pour les documents du Cabinet.

Vidéo : Présentation du lauréat du prix Œuvre de toute une carrière 2014

Vidéo : Remise du prix Œuvre de toute une carrière 2014


Lauréat 2013 du Prix Leadership financier

Roch Huppé, lauréat du Prix Leadership financier, en compagnie de Sir Tony Redmond et de Joy Thomas.

Roch Huppé s’est joint au Ministère des pêches et océans (MPO) à titre de Dirigeant principal des finances en mars 2010 où il assure une saine gestion financière et assume la direction des fonctions de planification, gestion du risque et d’évaluation. Avant de se joindre au MPO, M. Huppé a occupé les postes de Directeur général, Budgétisation, planification et gestion des ressources au Ministère des affaires étrangères et du commerce international (MAECIC) et de Directeur général, Opérations financières, Travaux public et Services gouvernementaux Canada.

M. Huppé a commencé sa carrière à la fonction publique fédérale au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international où il a occupé divers postes à la Division des services financiers. Il a ensuite travaillé au ministère de la Citoyenneté et de l'Immigration où il a occupé le poste de Directeur adjoint, Comptabilité des revenus. Par la suite, il a occupé le poste d'analyste principal des politiques au Bureau du contrôleur général, Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT). Son expérience dans la gestion du programme de carte de voyage lui a permis d’occuper son prochain poste – celui de Directeur, Engagement des ministères clients, au sein de l'Initiative des services de voyage partagés (ISVP). Il est ensuite retourné dans le secteur des finances à titre de Directeur, Politiques et Procédures, à TPSGC en mai 2005.

M. Huppé est titulaire d'un baccalauréat en finances de l'Université du Québec à Hull ainsi que d'une maîtrise en administration publique de l’École nationale d’administration publique de Gatineau. Il est également un comptable général licencié.


Lauréat 2013 du Prix Leadership financier

Jim Saunderson, lauréat du Prix Leadership financier, en compagnie de Sir Tony Redmond et de Joy Thomas.

M. Jim Saunderson a été nommé directeur exécutif, Finances et Gestion ministérielle à Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO) en septembre 2008.

À son poste actuel, Jim occupe les fonctions de dirigeant principal des finances de DEO et de responsable des Ressources humaines et de la Gestion et Technologie de l’information.

D’août 2003 à septembre 2008, Jim a occupé le poste de directeur général, Finances et Programmes ministériels. En plus d’être le dirigeant principal des finances du Ministère, Jim était aussi responsable de la direction Planification ministérielle et Rapports sur le rendement ainsi que du contrôle de la qualité dans les projets de subventions et contributions de DEO.

Jim a aussi tenu des postes de cadre supérieur à l’administration centrale du Ministère, tels que directeur des programmes, de 2000 à 2003, et directeur du service à la clientèle, de 1998 à 2000, au bureau régional d’Alberta de DEO. À ce dernier poste, il dirigeait un groupe d’agents qui conseillait les petites et moyennes entreprises de l’ensemble de l’Alberta.

Jim est entré dans la fonction publique en 1983 à la Commission de l'emploi et de l'immigration du Canada. Tant à la Commission qu’à DEO, il a occupé de nombreux postes d’agent à Calgary, à High Prairie et à Edmonton.

M. Saunderson est titulaire d’un baccalauréat ès arts en sciences politiques de l’Université Carleton (1982). Il a aussi suivi le programme de la Banff School of Advanced Management, qui est parrainée par un consortium d’universités de l’Ouest canadien.

Natif de Winnipeg, au Manitoba, Jim a grandi à Medicine Hat, en Alberta. Il est marié et a deux enfants.


Lauréat 2013 du Prix CMA-CIPFA pour l’œuvre de toute une carrière

Richard J. Neville, FCPA, FCA, former Deputy Comptroller General of Canada and former Vice President of Finance and Administration / Chief Financial Officer of the Royal Canadian Mint.

M. Neville a commencé sa carrière à la fonction publique du Canada en 1972 à titre d’analyste des systèmes à Santé et Bien-être social Canada avant d’accepter, en 1974, un poste d’agent de projets financiers au Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada. De 1977 à 1979, il a occupé le poste de directeur des Services financiers de la Direction générale des services médicaux de Santé et Bien-être social Canada.

En 1979, il a joint les rangs d’Approvisionnements et Services Canada où il a occupé divers postes de niveau supérieur, notamment ceux de contrôleur ministériel, de directeur général régional pour le Québec et l’Ouest et de sous-ministre adjoint (SMA) des Services corporatifs. En 1993, M. Neville s’est joint à Travaux publics et Services gouvernementaux Canada. Il y a occupé les postes de SMA du Secteur de la politique et de la planification ministérielle et de SMA des Services corporatifs.

En août 1995, il est retourné au Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada à titre de contrôleur général adjoint et de secrétaire adjoint. De 1999 à 2003, il a été sous-contrôleur général du Canada. De juin 2003 à janvier 2008, M. Neville a été vice-président et chef de la direction financière de la Monnaie royale canadienne.

Bien qu’il soit actuellement retiré de la fonction publique, il siège à divers conseils d’administration et est un membre externe des comités de vérification interne de l’Agence des services frontaliers du Canada et du Service canadien du renseignement de sécurité. Pour la période de décembre 2009 au mois de mars, 2013, M. Neville a été nommé, par décret, le négociateur en chef pour le transfert de l’Hôpital Sainte Anne à la province de Québec. En outre, en avril 2010, M. Neville a été nommé au Conseil de surveillance de la normalisation comptable de l’Institut canadien des comptables agrées.

M. Neville a obtenu un Baccalauréat en commerce (avec distinction) du Collège Loyola (Université de Montréal), et a fait des études supérieures en comptabilité et en vérification à l’Université McGill. Il a obtenu son titre de comptable agréé alors qu’il faisait un stage avec l’entreprise de comptables agréés Clarkson, Gordon & Company. M. Neville est agréé pour pratiquer la comptabilité au Québec, en Ontario et en Alberta. En février 2001, il a été nommé Fellow de l’Ordre des comptables agréés du Québec (F.C.A.).


Lauréate 2012 du Prix d'excellence dans la fonction de contrôle – secteur public

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et Ressources naturelles Canada (RNCan)
Équipes mises en nomination

AAC:
Erna Burns - Conseillère de l'équipe de conception
Paul Drolet - Directeur, Application de la gestion financière
Gord Godfrey - Chef de l'infrastructure technique
Angus Howieson - Directeur général, Direction générale du développement des applications
Georgina Karlis - Chef d'équipe d'interfaces
Catherine West - Gestionnaire de sécurité pour SAP

RNCan
Mary Bond - Gestionnaire, Formation et technologie
Sylvie Letellier - Directrice générale, Bureau du renouvellement ministériel
Michel Nault - Directeur, Conception d'affaires
Nathalie Paradis - Gestionnaire de réalisation du projet
Marie-Claude Pilon - Gestionnaire de l'équipe de conception
Marc Primeau - Directeur, Gestion du changement
Joanne Tubman - Gestionnaire, Conversion et interfaces

Le projet résulte de la collaboration sans précédent de deux ministères, Ressources naturelles Canada (RNCan) et Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), pour la mise en œuvre d’un système moderne de gestion financière, de gestion du matériel et de gestion de projets destiné à RNCan.

Ce partenariat se fonde sur l’adoption d’un système SAP existant et de l’ensemble des pratiques opérationnelles standards connexes déjà en place à AAC. Dans le cadre de ce partenariat, AAC exploite le système SAP et assure le soutien informatique de même que le soutien aux utilisateurs en mettant en commun les ressources existantes des deux ministères sous un seul organisme de services. La gouvernance du partenariat ouvre la voie à de nombreuses occasions de collaborer davantage à l’élaboration du système et de partager les coûts de plans d’investissement collectifs. Voilà qui tombe à point nommé, compte tenu de la tendance actuelle à la diminution des ressources au sein des ministères.

Ce projet capte l’essence même de l’orientation stratégique globale du gouvernement du Canada. Ce dernier vise à réduire les dépenses engagées dans les systèmes administratifs, cherche à tirer parti au maximum des infrastructures TI existantes et encourage les partenariats entre ministères, comme le prévoient le Rapport du greffier du Conseil privé et le Budget de 2010.

Grâce à ce partenariat, le gouvernement économisera quelque 12 M$ en coûts de pré-exploitation et 3 M$ par année en frais de maintenance, comparativement à ce qu’il en coûte habituellement pour implanter, seul, un nouveau système.

Candidature proposée par Pierre Corriveau, sous-ministre adjoint, Gestion intégrée, Agriculture et Agroalimentaire Canada, et Bill Merklinger, sous-ministre adjoint, Secteur de la gestion et des services intégrés, Ressources naturelles Canada.


Lauréat 2012 du Prix CMA-CIPFA pour l’œuvre de toute une carrière

Click here to view the video (MPEG-4 video format)

Rod Monette, FCA, MBA, B.Sc.

Au cours d’une année donnée, le comité de sélection peut, à son gré, décerner le Prix CMA-CIPFA pour l’œuvre de toute une carrière. Cette année, le comité a décidé de remettre ce prix, lors du dîner, à Rod Monette, FCA, MBA, B.Sc., et ex-contrôleur général du Canada.

M. Monette a débuté dans la fonction publique canadienne en 1981, à titre d’analyste de politiques au Bureau du contrôleur général. Par la suite, il occupera divers postes dans l’ancien ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien et dans l’ancien ministère de la Diversification de l’économie de l’Ouest Canada. En 1992, il sera sous-ministre adjoint et il à la Diversification de l’économie de l’Ouest Canada, à Revenu Canada, d’Environnement Canada, au Secrétariat du Conseil du Trésor, aux Travaux publics et Services gouvernementaux Canada et, à la Défense nationale. En 2007, il sera sous-ministre délégué à la Défense nationale, puis par la suite contrôleur général du Canada.

En sa qualité de contrôleur général, il lui incombera d’assurer l’orientation de la fonction et la certification, à l’échelle gouvernementale, de la gestion financière et de la vérification interne, de même que de soutenir le perfectionnement professionnel des groupes de gestion financière et de vérification interne.


Lauréat 2012 du Prix CMA-CIPFA pour l’œuvre de toute une carrière

Ronald C. Thompson, FCA

La carrière de Ronald C. Thompson dans la fonction publique canadienne a été longue et marquée au coin de la distinction. Pendant plus de 31 ans, il a évolué au Bureau du vérificateur général du Canada (BVG). En 2009, il a été élu président du conseil d’administration de la CCAF-FCVI.

Bachelier en commerce de l’Université Carleton en 1968, M. Thompson est devenu comptable agréé en 1971. Entré au service du BVG du Canada en 1977, il a été nommé vérificateur général adjoint en 1985.

En sa qualité de vérificateur général adjoint, M. Thompson était responsable de la vérification annuelle des états financiers condensés du gouvernement du Canada, de même que de la vérification de divers ministères fédéraux, dont celui des Finances et le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada. M. Thompson a assuré la fonction de commissaire intérimaire à l’environnement et au développement durable en 2007 avant de prendre sa retraite du BVG en 2008. De plus, M. Thompson a administré le Programme des relations internationales du BVG et il a œuvré à l’Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (INTOSAI).

À l’extérieur du BVG, M. Thompson a aussi joué un rôle marquant à titre de président fondateur du Comité de vérification à Statistique Canada et il a été membre du Conseil sur la comptabilité dans le secteur public de l’Institut Canadien des Comptables Agréés. En 2002, il a reçu la Médaille du jubilé d’or de la reine Elizabeth II pour service public méritoire et, en 2006, l’Institut des comptables agréés de l’Ontario lui a décerné le titre de FCA.


Lauréat 2011 du Prix d'excellence dans la fonction de contrôle – secteur public
PETITS MINISTÈRES OU ORGANISMES

Commission de la fonction publique
Mariana Teodora Barbunca - analyste financière principale
Vincent Gilbert - gestionnaire, Politiques et architecture comptable
Maxime Rousselle - analyste financier
Marie-Andrée Vézina - analyste financière

La Commission de la fonction publique (CFP) a participé à la modernisation de la fonction de contrôle en mettant en œuvre la section Contrôle interne en matière de rapports financiers (CIRF) de la Politique sur le contrôle interne PCI). En adaptant une solution logicielle CIRF utilisée dans le secteur privé aux réalités de la gestion et de la comptabilité financières du gouvernement du Canada, la CFP a pu mettre en œuvre cette politique plus rapidement et avec moins de ressources; elle peut ainsi répondre promptement aux requêtes des gestionnaires et du vérificateur et, à long terme, elle peut gérer plus facilement le grand volume d’informations sur les contrôles. La CFP a fait figure de chef de file en exposant son système et son approche à un certain nombre de ministères du gouvernement par des présentations individuelles ou par l’entremise des comités consultatifs sur la PCI relevant des adjoints aux dirigeants principaux des finances. Cette démarche a mené à l’adoption du système dans plusieurs ministères et à la réalisation d’économies au sein du gouvernement du Canada.

Candidature proposée par Richard Charlebois, agent principal des finances et vice-président, Direction générale de la gestion ministérielle, Commission de la fonction publique.


Lauréat 2011 du Prix d'excellence dans la fonction de contrôle – secteur public
GRANDS MINISTÈRES OU ORGANISMES

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Richard Inomata - conseiller stratégique, Gestion du financement
Stéphany Laperrière – agente financière, Comptabilité du prix de revient
Gregory Licandro – conseiller financier, Comptabilité du prix de revient
Keith I. MacLeod – gestionnaire, Comptabilité du prix de revient (coût des activités)
Minou Nguyen, conseillère financière, Comptabilité du prix de revient et Mesures du rendement
Daniel J. Simard – gestionnaire, Comptabilité du prix de revient (section Coûts des services internes)
Riadh Thibi – conseiller financier, Comptabilité du prix de revient
Man Lai Wong – directeur, Direction de la gestion fondée sur les coûts

Travaux publics et services gouvernementaux Canada (TPSGC), ayant conclu que le recouvrement des coûts pouvait financer le soutien additionnel exigé par les ministères, a élaboré un Cadre de recouvrement des coûts. La stratégie repose sur la nécessité d’établir des critères de décision clairs et cohérents afin d’évaluer la pertinence des propositions de recouvrement des coûts et de déterminer le régime de financement approprié. Les objectifs du Cadre de recouvrement des coûts sont les suivants :

  • le ministère doit adopter une approche satisfaisante dans l’utilisation des programmes et initiatives de recouvrement des coûts actuels et futurs;
  • les services doivent être offerts selon les modes de financement appropriés (affectation, crédits nets, fonds renouvelable);
  • l’ensemble des coûts associés à la production de biens ou à la prestation de services doit être bien défini et compris, et
  • le recouvrement des coûts auprès des clients doit être conforme à la politique, à la législation et aux décisions du gouvernement.

Le Cadre permet à TPSGC d’adopter une approche transparente et uniforme pour les programmes et initiatives de recouvrement des coûts actuels et futurs. Il exige que le recouvrement se fasse de façon pratique, simple, équitable, durable, prévisible et contrôlable.

Candidature proposée par Alex Lakroni, chef des finances, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada.


Lauréat 2011 du Prix CMA-CIPFA pour l’œuvre de toute une carrière

Cliquez ici pour en savoir plus et pour accéder à une vidéo sur la carrière de M. Somani.

Moyez H. Somani, MBA, FCMA
vice-président exécutif et principal dirigeant financier
Financement agricole Canada

Au cours d’une année donnée, le comité de sélection peut, à son gré, décerner le Prix CMA-CIPFA pour l’œuvre de toute une carrière. Cette année, le comité a décidé de remettre ce prix à Moyez H. Somani, MBA, FCMA, vice-président exécutif et principal dirigeant financier, Financement agricole Canada.

M. Somani possède plus de 25 années d’expérience dans des postes de haute direction au sein du secteur des services financiers; il a notamment été vice-président, Investissements de la Saskatchewan Opportunities Corporation. Très actif au sein de la collectivité locale, il a déjà siégé au conseil provincial de CMA Saskatchewan à titre de président et a été membre du Conseil des présidents de CMA Canada. De plus, M. Somani a aussi été président du comité de vérification et membre du conseil d’administration de la Saskatchewan Cancer Agency, ainsi que membre honoraire du conseil d’administration de l’Institut de la gestion financière du Canada et membre du Aga Khan Economic Planning Board for Canada.

En tant que principal dirigeant financier et membre de la haute direction, M. Somani a contribué à l’essor remarquable et au succès financier de Financement agricole Canada – le plus important prêteur à l’industrie agricole et agroalimentaire canadienne, dont le portefeuille, qui s’établit à plus de 20 milliards de dollars, connaît une croissance depuis dix-sept années consécutives.


Agence du revenu du Canada
Projet relatif au chapitre 5970 : Rapports vérifiés sur les contrôles internes

Michel Bernard - Adjoint au dirigeant principal des finances et directeur général, Direction de l'administration financière, Direction générale des finances et de l'administration
Mary-Lee Clarke - Gestionnaire, équipe APF-5970, Division du contrôle interne, Direction de l'administration financière, Direction générale des finances et de l'administration
Joan Reade - Directrice, Division du contrôle interne, Direction de l'administration financière, Direction générale des finances et de l'administration

Lauréate 2010 du Prix d'excellence dans la fonction de contrôle – secteur public

Dans le but de maintenir la confiance des ministères provinciaux et territoriaux au nom de qui l'Agence du revenu du Canada (ARC) administre la législation relative à l'impôt sur le revenu, l'ARC est devenue le premier ministère fédéral à fournir aux utilisateurs de ses services des rapports vérifiés sur les contrôles qu'elle effectue. Ce faisant, l'ARC se montre proactive et rend compte des mesures qu'elle prend pour fournir de l'information financière exacte et fiable à ses clients et à ses parties prenantes. Ce projet reflète l'engagement de l'ARC à jouer un rôle de chef de file en matière de saines pratiques d'information et de gestion financières. En prenant ce type de mesures rigoureuses pour rendre compte des contrôles qu'elle applique à son information financière, l'ARC est à l'avant-garde d'un mouvement de responsabilisation des administrateurs généraux et des dirigeants principaux des finances à l'égard du maintien d'un système efficace de contrôle interne au sein de l'administration publique fédérale.


Paul J. Gauvin, FCMA
Lauréat 2010 du Prix CMA-CIPFA pour l’œuvre de toute une carrière

Cliquez ici pour en savoir plus et pour accéder à une vidéo sur la carrière de M. Gauvin.

Au cours d'une année donnée, le comité de sélection peut, à sa seule discrétion, décerner le Prix CMA-CIPFA pour l'œuvre de toute une carrière. Cette année, le comité a décidé de remettre ce prix à Paul J. Gauvin, FCMA.

Originaire de Moncton, au Nouveau-Brunswick, M. Gauvin a commencé sa carrière en tant que comptable au sein de la Croix Bleue/Blue Shield. Depuis, il a consacré plus de 30 ans à la fonction publique, occupant des postes à responsabilités croissantes en gestion financière et en gestion de programmes, notamment à l'Agence de promotion économique du Canada atlantique, où il a été vice-président principal, Politiques, planification et programmes, et au sein de ministères fédéraux parmi les plus grands et les plus complexes, dont Emploi et Immigration Canada, Transports Canada et la Gendarmerie royale du Canada (GRC), où il a été le dirigeant principal des finances. Il a également été l'architecte de la privatisation du Système de navigation aérienne (NAVCAN) à titre de négociateur en chef du gouvernement. Il agit actuellement comme conseiller spécial auprès du commissaire de la GRC. Il a en outre été président de l'Institut de la gestion financière du Canada.


Jim Quinn, CMA
Dirigeant principal des finances
Affaires indiennes et du Nord Canada

Lauréat 2009 du Prix d'excellence dans la fonction de contrôle – secteur public

Affaires indiennes et du Nord Canada (AINC) soutient les peuples autochtones (Premières nations, Inuits et Métis) et les résidants du Nord dans leurs efforts visant à favoriser leur bien-être social et leur prospérité économique, à constituer des collectivités plus saines et plus durables et à participer davantage au développement politique, économique et social du Canada. AINC est l’un des 34 ministères et organismes fédéraux qui offrent des programmes et des services aux Autochtones et aux résidants du Nord.

Grâce aux conseils et au leadership de Jim Quinn, AINC a mis en œuvre des solutions novatrices et pratiques adaptées à son environnement complexe, en l’occurrence :

Mise en œuvre du modèle de dirigeant principal des finances — En collaboration avec le Bureau du contrôleur général, Jim Quinn a mis au point un plan de lancement du modèle de dirigeant principal des finances d’AINC. D’autres ministères s’inspirent de ce modèle.

Groupe d’experts — Jim Quinn a joué un rôle de leader dans l’élaboration de plans d’action liés à la mise en œuvre de la nouvelle Politique sur les paiements de transfert et a aidé le Secrétariat du Conseil du Trésor à présenter la nouvelle politique aux conseils fédéraux et aux groupes de bénéficiaires.

Projet de paiements de transfert aux Premières nations et aux Inuits (PTPNI) — En 2008, Jim Quinn a mené à bien la réalisation du PTPNI, qui consiste à gérer un ensemble de systèmes d’octroi de subventions et de contributions totalisant 6 milliards de dollars, ainsi qu’à offrir aux collectivités des Premières nations l’accès au système de paiements de transfert d’AINC.

Renouvellement des politiques financières — Jim Quinn a conseillé les personnes chargées de mettre en œuvre le renouvellement des politiques financières pangouvernementales.

Projet de système financier partagé unique du groupe de concertation Oracle — À la tête du groupe de cinq ministères participant à ce projet, Jim Quinn s’inspire des résultats de l’initiative de services partagés du gouvernement du Canada pour mettre au point une instance unique pour l’application Oracle Financials.

Projets d’entrepôt de données et de système financier intégré — En tant que promoteur et parrain de ces projets, Jim Quinn a démontré la valeur et l’utilité d’un outil de veille stratégique pour produire une information financière exacte et intégrée à l’appui de la prise de décisions.


Contre-amiral B.M. Weadon, CMM, CD, CMA, P.Log.
Sous-ministre adjoint, Finance et Services du ministère de la Défense nationale

Lauréat 2009 du Prix CMA-CIPFA pour l’œuvre de toute une carrière

Au cours d’une année donnée, le Comité de sélection du Prix d’excellence dans la fonction de contrôle – secteur public peut remettre à un lauréat un prix d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Cette année, le Comité a décidé de décerner le premier Prix CMA-CIPFA pour l’œuvre de toute une carrière au contre-amiral Bryn Weadon, CMM, CD, CMA, P.Log., des Forces canadiennes.

Le lauréat de ce prix était un choix logique. Bryn Weadon a consacré sa vie au service de son pays au sein des Forces canadiennes et mené une carrière exemplaire à titre de gestionnaire financier et de contrôleur de l’un des organismes d’État les plus importants et les plus complexes, dont le budget est scruté à la loupe.

Au ministère de la Défense nationale, le contre-amiral Weadon a exercé un leadership remarquable en relevant plusieurs défis importants, notamment la mise en œuvre graduelle de la comptabilité d’exercice et l’élaboration de principes d’établissement du budget en comptabilité d’exercice, le soutien financier aux opérations de déploiement, les travaux préparatoires continus au service du projet des États financiers vérifiés, les mesures du budget fédéral touchant directement ou indirectement la Défense nationale, la direction financière sous-tendant la stratégie Le Canada d’abord mise de l’avant par la Défense nationale, et la transition vers le modèle du dirigeant principal des finances en vertu de la Loi fédérale sur la responsabilité.

Couronné de succès, l’établissement du budget en comptabilité d’exercice dans un environnement complexe a grandement contribué à la saine gestion financière et au contrôle efficace, tant au sein de la Défense nationale que du gouvernement du Canada.

 
Tous droits réservés. © 2013 Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada)